Fribourg : mesures d’économies dans le domaine de l’enseignement

La période de consultation des 14 mesures d’économies proposées par le Conseil d’Etat fribourgeois a pris fin le 20 mars. Toutes les associations d’enseignants soutenues par les parents et les partis politiques de gauche s’opposent avec force à ce nouveau train de mesures.

Une manifestation réunissant entre 1'500 et 2'000 participants a permis de mobiliser de nombreuses forces afin de montrer notre détermination.

Les conséquences de ces mesures affecteront directement la qualité de l’école fribourgeoise par, entre autre, l’augmentation des effectifs de nos classes. La situation des enseignants du secondaire II sera fortement dégradée et les effets sur les étudiants ne seront pas négligeables.

L’ensemble des associations d’enseignants demande le retrait de ce paquet de mesures. L’incertitude règne dans le corps enseignant avec l’arrivée d’une nouvelle loi scolaire, la mise en œuvre future du concept sur l’enseignement spécialisé et les contraintes de plus en plus lourdes auxquelles il est soumis. Face à l’insécurité sur l’avenir et les mesures salariales déjà prises, le Conseil d’Etat ne doit pas rester sourd à nos revendications car il s’expose à un durcissement des positions.