SEfFB: Un musée régional agrandi et désormais ouvert en semaine - 11/2021

SEfFB: Un musée régional agrandi  et désormais ouvert en semaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À Saint-Imier, le musée régional a terminé sa mue et son agrandissement, lancés en 2017. Rouvert, il est désormais accessible beaucoup plus largement. Ce d’autant que les écoles peuvent le visiter, sur rendez-vous préalable, en dehors des horaires officiels. En parallèle à ses deux expositions permanentes et jusqu’à la mi-mai, une exposition temporaire y est consacrée à l’histoire de sa bourgade siège et en particulier à la transformation de son espace urbain. Très visuelle, elle intéressera également les plus jeunes et complète deux expositions permanentes à portée nettement plus régionale. Des visites guidées sont organisées sur demande et adaptées au groupe concerné.

 

 

1

 

Créé sous une bannière scolaire et installé au collège durant la deuxième moitié du XIXe siècle, le Musée de Saint-Imier a emménagé en 2002 au Relais culturel d’Erguël, ce complexe immobilier surplombé par la tour Saint-Martin et sis en plein cœur historique de la cité. Né probablement au XVIIe siècle, ce complexe a abrité longtemps deux maisons d’habitation et une forge qui a fonctionné jusqu’en 1960.

Reconnu d’importance régionale en 2016, l’institution possède de très riches collections, artistiques et ethnographiques en particulier, fruits de donations. À l’étroit dans ses locaux, elle a pris le taureau par les cornes en 2017 : des travaux d’agrandissement ont été lancés, qui ont abouti cet automne à une institution renouvelée et augmentée d’un espace consacré à l’histoire militaire du Jura historique.

 

Identité régionale

 

Témoin de l’évolution du Vallon et plus largement du Jura bernois, le musée l’illustre avec son exposition permanente intitulée En quête d’une identité.

À travers cinq thématiques, on y découvre tout d’abord l’histoire lointaine, sur les traces du fameux saint Imier, ainsi que les volets géologiques et faunistiques locaux, qui reflètent parfaitement ceux de la région.

Sous le titre « De la main à la machine », le musée raconte en objets, en images et en explications, le développement de l’horlogerie, l’urbanisation et les avancées technologiques qui ont profondément modifié le Jura bernois. Suit un volet plus ludique mais néanmoins capital dans la compréhension de l’évolution sociétale, titré « Du loisir à la compétition » et consacré à la création des nombreuses sociétés culturelles et sportives de ce coin de pays ; parmi les objets phares de cette thématique, de nombreux équipements de sport et autres photographies épateront les écolièr·es.

La cinquième thématique, « De Bakounine à Espace Noir », est historiquement et sociologiquement très importante, qui explique comment la cité est devenue le centre névralgique de la pensée libertaire en Suisse.

La deuxième exposition permanente permet de découvrir le tout nouvel Espace des troupes jurassiennes, lequel illustre l’histoire militaire régionale, de l’ancien Évêché de Bâle à nos jours. Accessible à un très large public, unique en Suisse, cette exposition créée à l’initiative de Walter von Kaenel est particulièrement riche en matériel, depuis le premier uniforme militaire jurassien connu, qui date de 1350, jusqu’à la reconstitution d’une tranchée suisse de la Première Guerre mondiale.

 

De village agricole à cité industrielle

 

Avec « Saint-Imier. Hier, aujourd’hui, demain », la conservatrice Diane Esselborn a mis au point une exposition temporaire visible jusqu’au 15 mai 2022, à illustration locale mais vision et portée régionales. En effet, à travers l’évolution richement et originalement illustrée de la cité imérienne, bourgade agricole de 800 âmes au tournant du XIXe siècle, devenue cité industrielle en moins d’un siècle, c’est toute l’évolution du Jura bernois que l’on découvre.

Évidemment fermé durant les fêtes, le Musée de Saint-Imier rouvre ses portes le 2 janvier 2022 selon son nouvel horaire, à savoir du mardi au dimanche de 14 h à 18 h.

Important pour les enseignant·es : les enfants jusqu’à 16 ans entrent gratuitement, les écoles sont accueillies, sur demande, en dehors de ces horaires et les bureaux sont accessibles pour leur part les lundi, mardi et jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.     

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Lundi, mardi, jeudi, de 08h00 à 16h30 et mercredi matin CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

David Rey, président Tél : 079 / 371 69 74

d.rey@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél : 078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net